In Amenas : la prise d’otage aurait-elle pu être évitée ?

Malgré la détection de signaux préfigurants une attaque, aucune mesure n’a été mise en place pour contrer la future prise d’otage. Selon Jean-Charles Brisard, soit les Algériens ont eu sentiment d’avoir démantelé l’intégralité du réseau en novembre 2012, soit il y a eu un dysfonctionnement interne.

Publié dans Vidéothèque

A propos

Jean-Charles Brisard

Jean-Charles Brisard est consultant international, spécialiste du terrorisme et de son financement.
Sa biographie

Twitter Jean-Charles BrisardLinkedIn Jean-Charles BrisardYoutube Jean-Charles BrisardFacebook Jean-Charles Brisard

Derniers tweets

Dans la presse